Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 18:00
Bonjour à tous !


Petit retour sur les inondations qui ont frappé le sud de la Tunisie fin septembre.
Vous en avez peut être entendu parler, peut être pas, la médiatisation n'a semble-t-il pas été très performante. Ici non plus, d'ailleurs !

En fait durant tout le mois de septembre, la météo a été très particulière sur le bassin méditerranéen. Une 'Goutte froide', d'après les spécialistes, évoluait bon gré mal gré au dessus de la mer. En gros, une masse d'air froide, en altitude, qui ne subissait pas la circulation d'air du sol.

Au contact de la masse d'air chauffée au sol par les températures encore élevées, et surchargée en humidité par la Méditerranée chaude, cette masse d'air froid a provoqué de nombreux orages violents.
Vous vous souvenez probablement des crues à St Raphaël ou à Bayonne? C'était ça.


Et sur le front sud de cette dépression, la Tunisie :

Orages du 23 septembre


Quand les prévisions annoncent des orages, je dois aller sur le terrain faire des prélèvements.
Direction le Cap Bon donc, étant donné que les prévisions annonçaient entre 50 et 150 mm de pluie...

Et sur place, rien, juste quelques gouttes. Comme en Avril !




Mais c'était tout autre chose dans le sud du pays.
A partir de 15h, le téléphone de mon collègue se met à vibrer dans tous les sens. Tout d'abord, on nous dit qu'il y a eu une tornade sur Gafsa, 1 mort. 10 minutes plus tard, il s'agit d'inondations, avec des routes barrées. Puis des villages emportés, avec des morts.
Au bout d'une heure, on parle de 30 morts, des dizaines de disparus... On se demandait alors jusqu'où irait le décompte, et si ces infos étaient correctes.

J'ai appris par la suite qu'une alerte à la tornade avait été émise un peu partout, avec des écoles fermées même à Tunis, avec des messages sur Facebook du genre "Dans 50mn, c'est sur Tunis" etc.
Bref, le téléphone arabe, ce n'est pas qu'une légende !





Le lendemain, les informations étaient plus nettes. Les chiffres officiels ne parlaient plus que de 17 morts et 8 disparus (revus à 19 morts depuis), mais des villages entiers étaient en ruine.
En fait, un orage s'est développé dans les montagnes de Gafsa et Redeyef. Un cumul de 150 mm a été mesuré en 1h... C'est énorme (en France, il tombe 1000 mm en un an) !
En conséquence, des grosses crues se sont développées dans les oueds, emportant tout ce qui traînait sur leur passage. Et souvent, c'est la population la plus pauvre qui s'installe dans ces secteurs...

D'autres inondations ont eu lieu un peu partout : Mahdia, Sfax, Sousse, mais elles furent beaucoup moins spectaculaires. C'était plutôt de grandes étendues planes inondées.


Sur cette page, plusieurs vidéos permettent de comprendre l'ampleur des dégâts. Je n'arrive pas à les récupérer, à vous d'aller voir : http://www.babnet.net/cadredetail-17453.asp



Il est à noter que le traitement de l'information a été particulier pour ces inondations.
En effet, les élections présidentielles arrivent à grands pas. Et il aurait été mal vu que la population assimile "Inondations meurtrières" et "Campagne électorale pour la (ré)élection présidentielle".


A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog de Julien : deux ans en Tunisie
  • : Bonjour! A travers ce blog, vous pouvez revivre mon séjour en Tunisie, avec photos, vidéos et bonne humeur à la clé! Bonne visite!
  • Contact

Rechercher

Catégories D'articles