Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 12:05

Bonjour à tous !

 


On continue la visite de Kairouan, avec la découverte du monde des tapis.



En effet, Kairouan est la capitale tunisienne du tapis.

La tradition remonte à la fondation de la ville. Avec la laine tondue, les femmes tissent, tout au long de l’année, des tapis. Certains demandent plusieurs mois de travail !

Une organisation s’est peu à peu mise en place, avec la création de coopératives. Malheureusement, toutes ne sont pas très recommandables…

 

Différentes sortes de tapis existent, dont notamment :

 

Le point noué : chaque point du tapis est constitué d’un nœud. Le tapis est épais, très costaud, mais nécessite jusqu’à 4 mois de travail. On peut compter jusqu’à 250 000 points au m² !

 

Le poil ras : c’est un tapis de spécialité berbère, on le retrouve plutôt au sud de la Tunisie. Ce tapis est plutôt tissé, avec des motifs un peu plus simples, et une taille un peu plus restreinte que le point noué.

 

 

Pauline s’essaie à la fabrication d’un tapis point noué.

 


 








Chez un marchand de tapis…

 









 

 

 





Même le Président est représenté sur tapis… Y parait que Philippe Seguin et Bernadette Chirac auraient pris un thé sur le canapé…












Un tapis à poil ras.

 

La ruelle principale de la médina de Kairouan : encore un marchand de tapis !

 

 

 

Bref, à Kairouan il n’y a pas le choix : on ne voit que des mosquées, des makrouds, ou des tapis !

 

 

A bientôt !

Repost 0
Published by Julien - dans Le Sahel
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 12:00

Bonjour à tous !

 


On continue aujourd’hui la descente vers le Sud, avec la découverte de Kairouan.          

  Voir sur GoogleEarth      (Explications)

 

 


A une heure de route de Sousse, se trouve la ville de Kairouan. Une ville typique, authentique, particulière.

  



Kairouan, capitale religieuse.

En effet, Kairouan est la 4ème ville sainte pour les musulmans sunnites. Depuis sa fondation en 671, elle concentre une activité spirituelle et artistique incomparable. Le résultat est visible de loin : des dizaines de minarets dominent la ville. En ville, des centaines de mosquées et monuments religieux.

Le plus considérable est bien entendu la Grande Mosquée :

 

La Grande Mosquée. Le minaret mesure 33 m de haut…

 


  Au détour d’une ruelle, encore une mosquée !

 

 



Kairouan, capitale du makroud.

Le makroud est un biscuit, je dirais même une gourmandise, qui est la spécialité de Kairouan. Ici, on le retrouve de partout : au détour de ruelles, sur les charrettes des marchands ambulants, ou encore dans des échoppes en bord de route.

La recette me semble assez simple : pâte de datte en garniture, et pâte à la semoule pour l’enrobage. Le tout est frit, puis arrosé de sucre.

On obtient un délice (j’suis plutôt sucre, normal que j’adore !), et qui se conserve très bien. Parfait pour un petit coup de mou…

 

Une boutique de makroud, avec ses montagnes de gourmandises (et un jeune vendeur déjà trop commerçant…)

 

Miammmmmmmmmmmmm

 



 

A suivre : l’autre spécialité de Kairouan, le tapis !

 


A bientôt !

Repost 0
Published by Julien - dans Le Sahel
commenter cet article
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 07:30

Bonjour à tous !

 


Aujourd’hui, visite d’Hergla.

Voir sur GoogleEarth      (Explications)

 


Hergla, c’est la porte d’entrée de Sousse. En langage moderne, c’est la localisation du péage de l’autoroute entre Tunis et Sousse…


En fait, le village se trouve à 15 km au nord de Sousse, en bord de mer.

Il est magnifique : toutes les maisons sont blanches, les portes et fenêtres sont bleues, façon Sidi Bou Saïd, mais en moins touristique.

Dans les ruelles, beaucoup de bougainvilliers en fleur (ils le sont depuis le mois de mai au moins), donnant au village des contrastes de couleur saisissants.


Ruelle typique : pavés, murs blancs, fenêtres bleues, bougainvilliers roses.

Et la mer en toile de fond bien sûr !


Les touristes à Hergla ! Avec LA bassine bleue !

 


Hergla est construite en bord de mer, mais l’accès à celle-ci est difficile. En fait, il y a une falaise d’une dizaine de mètres.

Le géologue que je suis est forcément attiré par le moindre caillou, et cette falaise est ici intéressante : c’est une ancienne plage. On remarque ainsi sur différents affleurements les strates spécifiques au milieu marin :

 


Sous les palmiers, la plage !

 


Forcément, qui dit dépôt marin dit fossile. Voici donc quelques coquilles.

 


Hergla s’est principalement développé autour de la pêche. On retrouve ainsi un magnifique petit port, avec ses barques aux couleurs vives, et ses filets entreposés.

Egalement, un atelier de fabrication de catamaran, beaucoup moins typique dirons-nous.

 


Les bateaux de pêche traditionnels.

 


La sortie du port, avec les deux immenses catamarans

 



Je vous laisse avec cette dernière pause en bord de mer, les cheveux au vent, à respirer l’air iodé de la Méditerranée…



 

A bientôt !
Repost 0
Published by Julien - dans Le Sahel
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 17:47
Bonjour à tous!



Suite du périple dans le Sud.
Après les plages, les soirées de Sousse...



L'avantage d'être en Tunisie en dehors de l'été, c'est de pouvoir accéder facilement aux grands hôtels de luxe.
Je l'avais déja fait aux environs de Tunis, nous avons réédité l'opération à Sousse, du côté de Port El Kantaoui.
En fait, il y a sur ce secteur énormément d'infrastructures touristiques, dont les 4 étoiles.
Forcément, ils sont toujours à l'affût du moindre client, il est donc facile d'y rentrer pour y boire une petite Celtia (bière tunisienne).







Siroter une ptite bière, sur la terrasse d'un hôtel ****, mi octobre, c'est tout de même bien sympa!!
















Outre l'harissa, les Tunisiens aiment bien servir des graines de potiron en guise d'apéritif...
Nos gazelles s'en sont régalées :

Hop, ça fera des réserves pour supporter l'hiver dans les Alpes !


Enfin, on ne pouvait pas manquer une pause au café pour fumer la chicha !

10 octobre, il est 23h. On est en T-Shirt.




A bientôt !
Repost 0
Published by Julien - dans Le Sahel
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 20:00
Bonjour à tous!

Voici donc les premières images de mes congés dans le sud.
Je vais avant tout ressituer.
Durant les quinze premiers jours d'octobre, trois amis de Bourg d'Oisans (Pauline, Patrick et Martine) sont venus en vacances ici même. Ils ont logé à Sousse, chez Chamis, ami franco-tunisien travaillant l'été dans l'Oisans. J'en ai donc profité pour prendre quelques jours de congé.

Les deux weekends ont permis à tout le monde de se reposer à Sousse, et de profiter des plages.
Pendant la semaine, nous avons visité le sud, cotoyant de très près le Sahara.

Commençons donc immédiatement par une petite visite de Sousse, notre camp de base.


Sousse, c'est la 3ème ville du pays. On compte environ 175 000 habitants, et l'équipe de foot la plus performante du continent africain (l'Etoile du Sahel).
La ville est construite en bord de mer, lui offrant un port de pêche important. Depuis quelques années, l'activité touristique a explosé, avec la proximité de plages superbes :








La plage, les chaises longues, le sable fin... et personne dans l'eau!

















Petit plongeon de Chamis depuis son matelas radeau.













Outre ses magnifiques plages, Sousse dispose d'une médina encore bien conservée. La vieille ville est ainsi entourée par d'énormes remparts. A l'intérieur, le souk notamment.


Le plan de la médina de Sousse.





























 Pauline et Martine vont à la pêche aux bonnes affaires.
         Patrick : un nouveau vendeur à l'accent montagnard !


Les boutiques du souk. Ça fait caverne d'Ali Baba !






Bob Marley et Che Guevara, deux icônes qu'on retrouve de partout ici.
Pourquoi? Aucune idée.
En tout cas, le cannabis est totalement réprimé, et les tunisiens sont à 10 000 lieux de mettre en place une révolution.














La place aux chats, en bordure de médina.



Voici donc un petit aperçu de Sousse, de ses plages et de son souk. C'est déjà un peu plus authentique que Tunis. La grosse différence vient de la mer : les plages sont vraiment moyennes à Tunis, alors que celles de Sousse, sont vraiment bien. Par ailleurs, on ressent déjà une baisse des prix, loin de la capitale.


A venir : Sousse de nuit !

A bientôt !
Repost 0
Published by Julien - dans Le Sahel
commenter cet article

Présentation

  • : Blog de Julien : deux ans en Tunisie
  • : Bonjour! A travers ce blog, vous pouvez revivre mon séjour en Tunisie, avec photos, vidéos et bonne humeur à la clé! Bonne visite!
  • Contact

Rechercher

Catégories D'articles